Espace Vital Romarin

Espace Vital Romarin

Melon

cantaloup_melon.jpg

Nom biologique : Cucumis melo

Famille : Cucurbitaceae


 

 

Description morphologique 

Le melon est une plante herbacée annuelle. La tige n’est pas volubile mais la plante peut grimper en s’accrochant à des supports grâce à des vrilles simples. Des mutants sont connus à entre nœud court. Les feuilles simples, alternes, à pétioles mais sans stipules, sont généralement entières. Elles sont faiblement palmilobées (généralement 5-7 lobes), ont un limbe orbiculaire ou ovale à réniforme. 

 

Le fruit est généralement volumineux, de forme ovale ou ronde et porte sur sa peau des divisions dessinées. Sa peau est lisse, bosselée, côtelée, brodée ou galeuse, sa couleur varie du vert au jaune en passant par le blanc. La pulpe est très juteuse et parfumée. La cavité centrale, fibreuse, renferme de nombreux pépins. Dans le cas du melon de Cavaillon la présence d'une craquelure voire d'un détachement du pédoncule, est un signe de maturité

 

Il existe trois grandes variétés de melons :

  • le melon cantaloup, présentant une écorce plutôt lisse et une chair orange et sucrée ;

  • le melon brodé, à l’écorce beige est couverte d’un filet rugueux; et à la chair jaune orangé ou rose saumon ;

  • Le melon miel ou melon d’hiver, un gros melon, à écorce ferme et lisse, souvent de forme oblongue, avec une chair vert pâle et sucrée .

Le melon est mûr lorsque ses feuilles et son écorce commencent à jaunir et sa peau et son pédoncule à craqueler. 

Il y a quatre facteurs qui jouent sur la qualité d'un melon : variété, ensoleillement, irrigation et maturité du fruit le jour de la récolte. Important : il faut récolter le melon après une bonne période d'ensoleillement et plutôt le soir que le matin (le matin, les sucres sont plus bas avec l'utilisation du sucre de la plante comme aliment pendant la nuit où la plante respire sans photosynthèse).

 

Habitat et répartition 

La région d'origine du melon n'est pas connue, mais il provient probablement d'Afrique intertropicale de l'Est où existent encore des variétés sauvages. Ce qui est attesté, c'est qu'il est domestiqué en Égypte 2700 ans avant notre ère.

Il apprécie un emplacement chaud, ensoleillé et un sol riche (type fumier). En l'absence de fumier et pour faciliter le développement, on pourra apporter un engrais riche en potassium. Le melon est particulièrement sensible à la carence en calcium et la culture en serre à haut rendement, qui provoque chez le fruit une vitrescence ou un cœur aqueux.

 

Principes actifs  

Le melon est composé à près de 90 % d’eau, de même, il contient: 

Anti-oxydants

a°- Caroténoïdes: bêta-carotène (précurseur important de la vitamine A), des pigments qui confèrent une couleur rouge-orangé aux aliments, la  lutéine et la zéaxanthine;

b°- Composés phénoliques.

c°-  Superoxyde dismutase: La superoxyde dismutase (SOD) est un enzyme reconnu pour ses propriétés anti-oxydantes. Elle est présente dans certains extraits de melons, principalement dans ceux du cantaloup. Toutefois, elle manifeste peu ses propriétés antioxydantes lorsqu’elle provient des aliments. Elle a la capacité de la protéger du processus de dégradation digestive pour permettre son absorption. 

Glucides

Sont constitués de sucres simples : saccharose (les 3 /4), glucose et fructose. Sa valeur énergétique en dépend. 

Vitamines

Provitamine A (ou carotène), vitamine C (25 mg aux 100 g en moyenne), vitamines de groupe B.

Minéraux et oligo-éléments

Il offre un bon apport en potassium , calcium, magnésium de même renferme le fer, zinc, cuivre, manganèse... 

Fibres (solubles et insolubles) 

Ses fibres (hémicelluloses et pectines) sont particulièrement efficaces pour stimuler le transit intestinal. 

Protéines et lipides: n’étant présents qu’en très faibles quantités.

 

Remarque: Les melons à chair orange sont également de bonnes sources de bio-flavonoïdes et autres pigments végétaux qui aident à prévenir certains cancers et les maladies cardio-vasculaires. 

    

Valeur nutritive pour 100 g 

Énergie - Calories : 32.1 kcal;
             - kilojoules : 136 kJ;
Protéines : 0,71 g; 
Glucides : 6,49 g; 
dont Sucres : 5,94 g 
Lipides : 0,148 g; 
dont Acide Gras saturés : 0,0465 g;
- dont Acide laurique : 0,00132 g 
- dont Acide myristique : 0,00066 g 
- dont Acide palmitique : 0,0373 g 
- dont Acide stéarique : 0,00726 g 
dont Acide Gras monoinsaturés : 0,0175 g; 
dont Acide Gras polyinsaturés : 0,0632 g; 
dont Acides Gras Oméga 3 : 0,034 g; 
- dont Acide alpha-linolénique / ALA : 0,034 g 
dont Acides Gras Oméga 6 : 0,0233 g; 
- dont Acide linoléique : 0,0233 g 
dont Acides Gras Oméga 9 : 0,0175 g; 
- dont Acide oléique : 0,0175 g 
Sodium : 11,4 mg; 
soit équivalence en Sel : 28,728 mg
Eau : 91,1 g;
Fibres : 0,85 g; 
Minéraux
Magnésium : 17,6 mg;
Phosphore : 12,3 mg; 
Potassium : 329 mg; 
Calcium : 11,4 mg;
Manganèse : 0,0415 mg; 
Fer : 0,167 mg; 
Cuivre : 0,041 mg; 
Zinc : 0,162 mg;
Sélénium : 0,2 µg; 
Iode : 0,52 µg; 
Vitamines
Vitamine A - Beta-Carotène : 1060 µg; 
Vitamine E / tocophérol : 0,113 mg;

- Vitamine K1 : 2,63 µg; 
Vitamine C / acide ascorbique : 11,1 mg; 
Vitamine B1 / thiamine : 0,0433 mg; 
Vitamine B2 / riboflavine : 0,0167 mg; 
Vitamine B3 / PP niacine : 0,576 mg; 
Vitamine B5 / acide pantothénique : 0,0975 mg; 
Vitamine B6 / pyridoxine : 0,088 mg; 
Vitamine B9 / acide folique : 98 µg; 
    

Propriétés  

1°- Anti-cancéreux, anti-oxydant grâce à sa richesse en Vitamine C
Associé à la bêta-carotène, la vitamine C est un très bon anti-oxydant reconnu pour la prévention des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et du vieillissement.

Ces nutriments renforcent la peau, notamment en favorisant la production de collagène et en protégeant des radicaux libres causés par l'exposition prolongée aux rayons du soleil. 

2°- Hypotensif, abaisse le taux de cholestérol et fluidifie le sang

Le potassium contenu dans le melon contribue à rétablir l'équilibre sodium/potassium au sein de l'organisme, diminuant ainsi les risques d'hypertension. Le potassium est essentiel pour maintenir une pression artérielle normale. 

3°- Diurétique , anti-goutte
Riche en potassium, il aide à assainir le corps et élimine l'eau en excès. Il favorise également le bon fonctionnement des reins et empêche les gonflements et les œdèmes liés à la rétention d'eau.

4°- Laxatif naturel, digestif

Le melon est riche en fibres solubles (hémicellulose et la pectine) qui jouent un rôle très important dans la digestion et l'hygiène du colon. les fibres solubles absorbent l'eau en traversant le système digestif, ont effet de constituer des selles plus lourdes et volumineuses. Par conséquent le passage de ces dernières à travers l'intestin s'accélère, réduisant le temps durant lequel les substances nocives contenues dans les matières fécales restent en contact avec les parois du côlon. 

5°- Un excellent détoxifiant et un allié minceur: il aide à combattre la cellulite

Sa richesse en bêta-carotène et en eau favorise l'élimination de toxines prisonnière dans les excès de graisses et favorise la perte de poids. 

6°- Anti-dépressif, renforce le système immunitaire, anti-anémique: Source d'acide folique
Le melon est une source naturelle d'acide folique, une vitamine du groupe B qui contribue à construire l'ADN, le matériau essentiel au bon fonctionnement du système nerveux et à l'intérieur duquel est inscrit le code génétique de chaque individu, qui aide à faire croître et à protéger les cellules de l'organisme. Consommé au début de la grossesse, il favorise le bon développement du fœtus.
Cette vitamine permet le renouvellement des globules rouges, la bonne cicatrisation des tissus en cas de blessure et de lésion.

L'acide folique aurait également des propriétés protectrices contre certains cancers et les maladies cardio-vasculaires. Il pourrait également jouer un rôle protecteur contre la maladie d'Alzheimer et certaines dépressions.  

7°-Source de bêta-carotène
Le melon est un des fruits qui contient le plus de bêta-carotène (ou provitamine A), un anti-oxydant intéressant qui protège la rétine et améliore la vision nocturne, et qui protège la peau tout en favorisant le bronzage. C'est l'allié idéal pour obtenir un joli teint doré.

 

 Indications

- Cholestérol, hypertension;

- Maladies cardio-vasculaires: athérosclérose,...;

- Obésité, diète pour perte du poids;

- Constipation; digestions difficiles;

- Dépression, Alzheimer;

- Femme en phase de grossesse; 

- Acné, eczéma, peaux ternes, bronzage;

- Prévention de certains cancers: cancer d'intestins, mélanomes;

- Maladies rénales,  cystite, maladies de la vessie;

- Rétention d'eau, oedèmes,  goutte;

- Anémie;

- Troubles liés au vieillissement: cataracte.

 

Préparation et médication 

Les fruits mûrs se mangent crus, soit en entrée, soit en dessert. On peut aussi les cuire pour en faire des compotes et des confitures.

- Pour apaiser les irritations et/ou inflammations 
Confectionnez un cataplasme (une bouillie médicinale). Pour cela, coupez un melon en tranches fines que vous poserez sur les parties irritées. Échangez les morceaux dès que vous ne sentez plus de fraîcheur.
- Pour soulager les peaux sèches 
Réalisez un lait de melon. Commencez par récupérer le jus d’un melon dans un bocal. Mélangez-le avec 125 ml de crème liquide (type crème fraîche), imbibez votre peau avec cette préparation puis, rincez-la soigneusement. Avant chaque utilisation, secouez bien le bocal. 

  

Une recette rafraichissante d'un jus de fin d'été 

  • 1 tasse de jus de melon cantaloup
  • 1 tasse de jus de pomme
  • 1 tasse de jus de poire

Bien mélanger les 3 fruits. On peut ajouter quelques glaçons et un peu de gingembre râpé. 

On peut varier ce jus en ajoutant un filet de jus de citron et en remplaçant le jus de pomme par du jus de raisin.

      

Conseils de consommation

- Il est conseillé, pour en retirer le meilleur bénéfice, de consommer le melon seul et de préférence une vingtaine de minutes avant le repas.

- Il faut choisir un melon bien mûr pour s'assurer d'un apport maximum en nutriments. Une fois coupé le melon perd rapidement certaines de ses vitamines (C et acide folique notamment).

- Il faut garder les parties coupées au frais et à l'abri de la lumière.

- Avant de couper les melons, certaines précautions doivent être prises afin d'éviter l'introduction de bactéries à l'intérieur du fruit. En effet, les melons peuvent être contaminés par des bactéries (la salmonelle par exemple) à tout moment entre leur développement et leur consommation. Cela s'applique notamment pour le melon brodé en raison de son écorce réticulée qui favorise l'accumulation de bactéries. Pour minimiser les risques de contamination de l'intérieur du melon, la Food and Drug Administration (FDA), l'agence américaine responsable du contrôle des aliments, recommande  de: 

  • Évitez les melons avec des meurtrissures.
  • Lavez-vous les mains avec du savon avant de manipuler le melon.
  • Frottez le melon avec une brosse sous l’eau froide du robinet avant la consommation.
  • Le fruit intact peut être entreposé à la température de la pièce s’il n’est pas encore mûr. Le melon coupé doit être réfrigéré dans les 2 heures suivant la préparation. 

 

Effets indésirables

Le melon peut-être responsable d’un syndrome d’allergie orale : réaction allergique à certaines protéines végétales. Ce syndrome touche certaines personnes allergiques aux pollens. La personne allergique présente des démangeaisons et des sensations de brûlure à la bouche, aux lèvres et à la gorge après avoir consommé ou touché l’aliment incriminé. Les symptômes peuvent disparaître en quelques minutes. Il est cependant recommandé de consulter un allergologue, afin de déterminer la cause de la réaction et les éventuelles mesures de précaution à prendre. 

 

A retenir

Lorsqu’ils deviennent trop murs, les fruits produisent et accumulent de l’éthanol (alcool) ce qui altère leur goût. L’éthanol d’un fruit n’est pas dangereux en soi, mais il pourrait présenter un risque chez les personnes allergiques à cette substance. Les cas sont rares, mais il est nécessaire tout de même une mise en garde au sujet de la consommation de fruits trop mûrs chez les gens allergiques à l’éthanol.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source des données nutritionnelles : Table de composition nutritionnelle des aliments Ciqual 2013 - 2013 - Licence Ouverte (data.gouv.fr)



14/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres