Espace Vital Romarin

Espace Vital Romarin

Arachide

arachide.jpg

Nom biologique : Arachis hypogoea

Famille : Papilionaceae (Fabaceae)

Autres noms communs : cacahuète, pistache de terre

 

Description morphologique 

L’arachide appartient à la famille des légumineuses comme le soja, les pois, les lentilles, les fèves, les haricots et le lupin.

L'arachide est une plante annuelle à fleurs jaunes de 20 à 90 cm de hauteur.

Les feuilles sont composées à 2 ou 3 paires de folioles membraneuses, ovales. Elles sont munies à leur base de stipules engainantes.

Les fleurs sont presque sessiles et apparaissent à l’aisselle des feuilles, isolément ou en petits groupes. La corolle papilionacée est jaune orangée. Le fruit mûrit à une profondeur de 3 à 5 cm. Une gousse peut renfermer 2 à 4 graines de cacahuètes et peut mesurer 3 à 4 cm de long. 

La cacahuète, oléagineuse, est consommée sous forme grillée et salée.

Elle est aussi utilisée pour fabriquer du beurre et de l’huile, qui entrent dans la composition de nombreux produits industriels.

 

Habitat et répartition 

L'arachide était déjà cultivée en Amérique du Sud à l'arrivée des conquistadors. Il en est fait état pour la première fois dans une chronique espagnole de 1569, à propos du Pérou où, par la suite, on a trouvé en grand nombre des pousses et des graines d'arachides dans les tombes précolombiennes.

C’est une plante qui requiert pour cette raison un sol léger et bien drainé et pas trop argileux pour éviter les pertes au moment de la récolte (arrachage). Le pH idéal est de 5.

 

Principes constituants

Les cacahuètes sont des aliments énergétiques car elles sont composées, pour la moitié, de graisses.

L’arachide, comme d'autres oléagineux, est une bonne source de protéines pour les végétariens. Les matières azotées : arachine et conarachine (6,55% d'azote basique, pourcentage le plus élevé trouvé dans une protéine végétale), contenant les acides aminés : arginine, cystine, histidine, lysine, bétaïne, choline.

Substances minérales diverses. Diastases (amylase : 10-12%).

De plus, l’arachide contient des phytostérols, des composés ayant une structure similaire à celle du cholestérol des produits d’origine animale, mais qui se sont révélés bénéfiques sur le plan de la santé cardiovasculaire et diminuent la croissance de cellules cancéreuses du sein, du côlon et de la prostate.

L’arachide contient aussi du resvératrol, un antioxydant qui aurait la capacité de se transformer en un composé anticancer appelé piceatannol. Cette transformation se ferait par un enzyme contenu justement dans les tumeurs cancéreuses.

Enfin, la cacahuète est une bonne source de zinc, magnésium, de folate, de vitamine B3 de vitamine E cuivre et manganèse.

 

Valeur nutritive pour 100g

Energie : 590 kcal ;
Eau : 0,5 g ;
Protéines : 25,2 g ;
Glucides : 10,9 g ;
Sucres : 4 g ;
Amidon : 5,9 g
Fibres alimentaires : 7,7 g ;
Lipides : 49,5 g ;
AG saturés : 6,87 g ;
AG monoinsaturés : 24,6 g ;
AG polyinsaturés : 15,6 g
Minéraux et oligo-éléments
Magnésium : 168 mg ;
Phosphore : 376 mg ;
Potassium : 705 mg ;
Calcium : 92 mg ;
Manganèse : 1,93 mg ;
Fer total : 4,58 mg ;
Cuivre : 1,14 mg ;
Zinc : 3,27 mg ;
Sélénium : 4,7 µg ;
Iode : 3,2 µg ;

Sodium : 6,75 mg
Vitamines
Activité vitaminique E (en équivalents alpha-tocophérol) : 9,13 mg ;
Vitamine B1 ou Thiamine : 1,02 mg ;
Vitamine B2 ou Riboflavine : 0,11 mg ;
Vitamine B3 ou PP ou Niacine : 15,3 mg ;
Vitamine B5 ou Acide pantothénique : 2,28 mg ;
Vitamine B6 ou Pyridoxine : 0,42 mg ;
Vitamine B9 ou Folates totaux : 145 µg

 

Propriétés 

- Nutritive ;

- Antioxydant ;

- Energétique ;

- Antidiabétique ;

- Préventive des calculs biliaires ;

- Astringente intestinal (pour certains sujets tout au moins).

 

Indications 

- Asthénies ;

- Surmenage ;

- Cholestérol, diabète ;

- Athérosclérose ;

- Cancer du poumon, du sein, du prostate,…

- Tuberculose

 

Préparation et médication

Les cacahuètes font partie des aliments à consommer de temps en temps ; leur consommation doit rester occasionnelle.

- Préparations culinaires variées.

 

Précautions

Allergie à l’arachide

 L’arachide fait partie de la liste des principaux allergènes de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). L’allergie à l’arachide peut être grave et une quantité minime peut entraîner un choc anaphylactique.

Les symptômes de l’allergie peuvent s'observer après l'ingestion d'une cacahuète, d'un produit alimentaire en contenant ou après un contact cutané.

Chez les moins de trois ans, l'allergie se manifeste principalement par des poussées d'eczéma. Chez l'enfant plus âgé ou chez l'adulte, on observe plus fréquemment de l'urticaire, un œdème, un choc anaphylactique, une crise d'asthme ou des troubles digestifs.

Les personnes allergiques doivent éliminer de leur alimentation tout produit contenant des arachides ou dont l’étiquette indique une possibilité d’en contenir. Elles doivent aussi éviter l’huile d’arachide puisqu’elle peut contenir des particules de protéines, qui sont la cause de l’allergie.

Calculs urinaires

Certaines personnes peuvent se voir recommander l’adoption d’une alimentation restreinte en oxalates afin de prévenir les récidives de calculs rénaux ou urinaires (aussi appelés lithiases urinaires). Les oxalates sont des composés qu’on retrouve naturellement dans plusieurs aliments, incluant les arachides. Il est donc préférable que ces personnes évitent d’en consommer.

Aflatoxine

L’arachide peut être contaminée par une moisissure invisible à l’oeil nu qui produit une toxine cancérigène appelée aflatoxine. Bien que l’ACIA surveille les taux d’aflatoxine des aliments susceptibles d’en contenir, il demeure prudent d’éviter la consommation d’arachides tachées, noircies, rances ou moisies.

 

 

Source : ANSES, Tableau de composition nutritionnelle Ciqual, 2008



30/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres