Espace Vital Romarin

Espace Vital Romarin

Aigremoine

aigremoine.jpg

 

Nom biologique : Agrimonia eupatoria

Famille :  Rosaceae 

Noms communs : aigremoine, aigremoine eupatoire, eupatoire des anciens, eupatoire des Grecs, herbe de saint Guillaume, herbe de sainte Madeleine, thé du Nord, thé des bois, soubeirette, francormier, toute-bonne

 

Description morphologique 

L'aigremoine est une plante vivace ayant une tige velue qui peut atteindre 40 à 80 cm de hauteur. Elle possède une tige duveteuse, rougeâtre, non ramifiée et porte une rosette basale de feuilles. Elles sont alternes et découpées. Elles sont dentées et velues sur les deux faces. Les fleurs sont jaunes, petites, groupées en épi terminal. Les fruits sont des akènes , marqués de sillons. Ils possèdent des poils crochus à leur sommet et se détachent facilement, ce qui facilite leur dissémination par les animaux ou les êtres humains.

La tige était utilisée pour ses propriétés tinctoriales (teinture jaune d'assez bonne qualité).

 

Habitat et répartition  

Principes actifs

Tanins condensés ; terpènes ; flavonoïdes (dont lutéoline, apigénine, kaempférol, coumarine) ; phytostérol végétal ; eupatorine ; vitamines K et P ; silice.

 

Propriétés 

Utilisation interne

- Astringente ;

- Diurétiques ;

- Décongestionnantes ;

- Anti-diarrhéiques ;

- Réduit le sucre urinaire et calme la soif des diabétiques ;

- elle stimule les fonctions de l'estomac et de la vésicule biliaire, régulateur du système digestif ;

- Veino-tonique ;

- Antiprurigineuse ;

- Hypotensive ;

- Antidiabétique.

 

Utilisation externe

-Hémostatique (cicatrisant) ;

- Anti-inflammatoire ;

- Antiallergique ;

- Antibactérienne ;

- Antivirale.

 

Indications

-Insuffisance veineuse;

- Hémorroïdes ;

- Hypertension ;

- Diabète ;

- Ecoulements pathologiques : rhinites allergiques, leucorrhées, bronches encombrées et diarrhées.

- Inflammations : grippe, gastrites ; angines, laryngites, pharyngites, amygdalites, enrouements, trachéites, troubles du foie (hépatite B), aphtes, gingivites.

- Hémorragies;

- Lithiases rénales;

- Plaies et les ulcères variqueux;

- Infections intestinales;
- Digestion lente et difficile;
- Asthme;
- Obésité ;
- Règles douloureuses, 
- Coliques néphrétiques. 

 

Préparation et médication

Formes et préparations : infusions, poudres, extraits secs, gélules, teinture mère

Parties utilisées

En phytothérapie, on utilise les sommités fleuries.

Utilisation et posologie de la plante

En usage interne

On considère que l'aigremoine peut être prise à la dose de 900 mg par jour, pour renforcer le confort digestif.

-Contre les diarrhées légères, la digestion lente et difficile, l'insuffisance veineuse, les crises hémorroïdaires.

Infusion : Laisser infuser 2 cuillères à café de plante séchée (à 3% de sommités fleuries séchées) pour 25 cl d'eau bouillante durant 5 minutes. Filtrer et boire 3 à 4 tasses par jour.

 

En usage externe

-Contre les angines et les pharyngites, de même l’hygiène bucco-pharyngée.

 Gargarismes, rinçages : décoction à 10% de sommités fleuries séchées (1 cuillère à soupe de plante séchée dans 25 cl d'eau bouillante). A utiliser 2 ou 3 fois par jour.

-Contre les plaies et des ulcères variqueux.

Lotion: 200 g de fleurs séchées seront mélangés à 1 l de vinaigre de cidre. Faire bouillir cinq minutes, puis laisser infuser une heure.

-Contre les hémorroïdes, les problèmes circulatoires, les affections dermatologiques.

Compresses : décoction de 5 cuillères à soupe de plante séchée dans 25 cl d'eau froide. Laisser bouillir 5 minutes. Filtrer une fois la décoction froide. Imbiber un linge et appliquer 4 ou 5 fois par jour.

 

Précautions d'emploi

L'utilisation de l'aigremoine est sans danger, mais reste déconseillée à certaines personnes. Il est donc conseillé de consulter son médecin ou son pharmacien avant utilisation.

 

Contre-indications

L'aigremoine est déconseillée:

-Aux personnes qui suivent un traitement contre l’hypertension ou l'hypotension.

-Aux personnes sujettes à la constipation.

 

Effets indésirables

Aux doses couramment utilisées, l'aigremoine n'a pas d'effets indésirables connus. Elle peut, néanmoins, entraîner une photodermatose.

 

Interactions avec des médicaments

L'aigremoine ne doit pas être prise en même temps que des médicaments antihypertenseurs diurétiques et elle est déconseillée avec les antivitamines K.

 

 

 

Sources :

Belles Fleurs de France ; Larousse des plantes médicinales

 

200 plantes qui vous veulent du bien 
De Carole Minker 
Editions Larousse 2013 

Guide de la phytothérapie 
Du Dr Jörg Grûnwald et Christof Jancke 
Editions Marabout 2004 

Petit Larousse des plantes médicinales 
De Gérard Debuigne et François Couplan 
Editions Larousse 2009 

Du bon usage des plantes qui soignent 
De Jacques Fleurentin 
Editions Ouest-France 2013 



02/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres