Espace Vital Romarin

Espace Vital Romarin

Les aliments à exclure de l’alimentation en cas de SEP

les aliments à  exlure en cas de SEP.jpg

 

Voici la liste des aliments à éviter en cas SEP:

1° - Sel

En 2014, les chercheurs argentins de l'Institut de recherche en neurologie de Buenos Aires ont découvert que  la consommation du sel favorisait le développement de la sclérose en plaque.

2°- Le sucre 

Diminue la réponse immunitaire et provoque une inflammation systémique et le vieillissement prématuré.

- Sucres blancs et surcuits : comme dans la confiture ou les caramels.

- Les boissons en sucres blancs (soda, jus de fruit).

3°-  Les céréales modernes : mais, blé, seigle, orge, avoine, millet, petit épeautre et leurs dérivés comme le son, la farine, le pain (même complet ou biologique), les croissants, biscottes, pancakes, pizzas, semoule, pâtes, cornflakes, pop-corn, bière et les protéines de céréales modernes contenues dans certaines conserves et plats industriels.

4° - Produits à base de gluten

Parmi les autres facteurs alimentaires soupçonnés de jouer un rôle dans l'auto-immunité figurent les protéines céréalières (gluten), dans un contexte de d'hyperperméabilité intestinale.

5°- Les laitages animaux : vache, chère, brebis… et leurs dérivés (beurre, fromage, crème, glaces, yaourts et protéines de lait contenues dans la nourriture industrielle).

L’hypothèse d’un lien entre la consommation de lait et la sclérose en plaques a émergé dans le milieu des années 1970. Plus tard, des études épidémiologiques ont soutenu cette hypothèse Les protéines du lait qui peuvent être nuisibles dans les cas de sclérose en plaques sont les protéines formant les membranes des globules de gras.

6°- Les viandes : surtout rouges.

7°- Les aliments transformés

Réduire l’exposition aux produits chimiques et les toxines en évitant tous les aliments transformés.

8°- L’alcool , la bière (protéine de l’orge)

Le resvératrol contenu dans le vin rouge accélèrerait aussi la destruction de la myéline et augmenterait l'inflammation dans le cerveau, selon les chercheurs de l'université de Louisiane. En cause, l'effet vasodilatateur de cette molécule. Résultat : les symptômes de la maladie, à savoir, la fatigue chronique et un ensemble de troubles moteurs, sensitifs, de la vision, neurologiques et génito-urinaires, sont démultiplié.

9°- Les allergènes alimentaires potentiels

Les allergènes peuvent aggraver les symptômes de sclérose en plaques.

10°- Caféine et tabac 

Augmentent l’inflammation et peuvent créer un environnement toxique.

11°- Les huiles raffinées et les margarines qui contiennent des huiles hydrogénées.

12°- Les conserves.

13°- Le chocolat.

14°- Les aliments fumés.

15°- Pas de cuisson au micro-ondes, au four ou au barbecue.

 



05/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres