Espace Vital Romarin

Espace Vital Romarin

Konjac

 

konjac.jpg

Nom biologique : Amorphophallus konjac 

Famille : Araceae

Autres noms: langue du diable 

 

 

Description morphologique  

C'est une plante vivace, originaire d'Asie, pauvre en calories qui se compose d'un rhizome, d'une feuille et d'une fleur. Le plus grand spécimen a été recensé au Yunnan (Chine): un rhizome de 24 kg pour 46 cm de diamètre et 24 cm de hauteurL'unique feuille, de couleur vert et violet tacheté, peut atteindre 1,3 mètre ; elle est bipennée, et divisée en de nombreuses folioles. Les fleurs poussent sur un spadice qui peut atteindre 55 cm de long, entouré par une spathe violet foncé. Après la floraison, la plante peut se reposer pendant des mois avant la feuille émerge à la fin de Juin. Le tubercule mère formera compensations, éventuellement faire un bouquet géant ... très exotique.

 

Il est apparu au XVIIIe siècle au japon. À l’époque, le konjac était principalement utilisé pour ses qualités « médicinales ». Aujourd’hui, il est beaucoup utilisé dans l’industrie agro-alimentaire. On extrait du glucomannane de ses racines pour en faire un épaississant efficace.

  

Le tubercule de konjac est un ingrédient de base de la cuisine asiatique. Il est utilisé différemment selon les pays en Asie. Ainsi, en Corée, on l'utilise comme une pomme de terre. Que ce soit en Chine ou au Japon, le konjac est réduit en farine, puis transformé en bloc gélifié (konnyaku pour les Japonais, "tofu de konjac" pour les Chinois) dont on tire des pâtes alimentaires. 

 

Habitat et répartition 

Originaire des forêts tropicales et subtropicales de l'Asie du Sud-Est, il pousse naturellement au Vietnam, en Chine, en Indonésie, Corée du Sud ou encore au Japon.

  

Principes constituants

Il contient une fibre hydrophile(soluble dans l'eau), assimilable à un gélifiant appelée glucomannane. Mélangé à un liquide, le glucomannane absorbe jusqu'à 100 fois son volume d'eau, procurant ainsi une sensation de satiété, de même il se transforme en un gel visqueux qui piège les graisses et les sucres. Dans le cadre d'un régime, le Konjac peut donc vous aider à perdre du poids.

   

Propriétés 

Laxatif, anti-cholestérolémiant, coupe-faim au fort pouvoir d'absorption, anti-diabétique, anti-spasmodique (ventre), anti-cancéreux, anti-toux, améliore le transit  et évite les problèmes de constipation, peu calorique (3 calories pour 100 gr) .

 

Indications

- Affections de l'appareil respiratoire: Toux

- Troubles intestinaux, constipation, spasmes intestinaux;

- Excès de poids et obésité (diète pour perte du poids);

- Cholestérol, diabète;

- Prévention du cancer;

- Régime Dukan. 

 

Préparation et médication 

Pour mincir efficacement, l’absorption du glucommanane de konjac coupe faim doit s’effectuer en respectant quelques règles de bases.

Consommer au maximum 4 grammes ( 4000 mg) et au minimum 1 gramme de cette fibre alimentaire, ou prendre 1 à 2 gélules konjac avant un repas, pendant la période de régime.

La prise doit s’accompagner d’un important verre d’eausoixante minutes  avant le repas.

 

Le konjac est utilisée pour faire des pâtes, notamment les vermicelles shirataki ou les perles gohan. Faible en calories, il est utilisé comme coupe-faim dans certains régimes.

  

Contre indications et effets indésirables 

- Le Konjac doit être pris avec un grand verre d’eau car il peut provoquer un étouffement s’il n’est pas consommé avec beaucoup de liquide. Le glucommanane peut bloquer l’œsophage, la gorge ou encore l’intestin.

- Éviter d’en consommer avant d’aller dormir.

 

 

 

 

 

 



04/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres