Espace Vital Romarin

Espace Vital Romarin

Griffe du diable

griffe du diable.jpg

 

Nom biologique : Harpagophytum procumbens 

Famille : Pedaliaceae 

Autres noms: Harpagophyton, sengaparile, duiwelsklou, racine de Windhoek

 

Nom biologique : Harpagophytum procumbens 

Famille : Pedaliaceae 

Autres noms: Harpagophyton, sengaparile, duiwelsklou, racine de Windhoek

 

 

 

Description morphologique 

La griffe du diable est une plante herbacée vivace dont la tige rampant sur le sol porte des feuilles alternes au limbe ovoïde et des fleurs en forme de trompette, de couleur rouge-violacée.

Sa racine principale, lignifiée, a un important développement vertical en profondeur (jusqu’à 50 cm de long) ; De cette racine principale partent des racines secondaires formant des tubercules de réserve, bulbeux et parfois énormes, pouvant peser jusqu'à 1,5 kg. Ils s'étendent sur environ 1,5 m et sont trouvés jusqu’à 2 m de profondeur, servant de stock d'eau et de nutriments à la plante qui peut ainsi résister aux périodes de sécheresse.

 

Le fruit est une capsule ligneuse munie d'une couronne garnie de plusieurs crochets acérés lui permettant de s'accrocher aux animaux voire de s'enfoncer dans leur chair, ce qui vaut à la plante d'être surnommée « la griffe du diable ».

 

Habitat et répartition 

Plante vivace grimpante, poussant dans les régions semi-désertiques de l'Afrique centrale et du sud (Namibie, Botswana, Afrique du Sud). Ses feuilles sont charnues et lobées, ses fruits ligneux. Les tubercules contiennent les principes actifs de la plante.

 

Principes actifs

On emploie les tubercules (racines secondaires) qui sont récoltés à l'automne. Le tubercule est séché et découpé en rondelles.

La Griffe du diable contient de l'harpagoside (molécule appartenant au groupe des iridoïdes), du bêta-sitostérol et de nombreuses molécules (pagoside, actéoside, isoactéoside, acide caféique, acide cinnamique..

 

Propriétés  

- Anti-inflammatoire ;

- Stimulant digestif, apéritive ;

- Antidouleur ;

- Analgésique ;

- Sédatif ;

- Fébrifuge ;

- Diurétique.

 

Indications

- Douleurs arthritiques, arthrose,;

- Douleurs lombaires (lombalgies) et dorsales;
- Arthrite, torticolis, arthrite rhumatoïde, ostéo-arthrite;

- Goutte;

- Diabète;

- Rhumatismes;

- Douleurs menstruelles, douleur d’accouchement;

- Entorses, foulures, tendinites;

- Troubles digestifs : constipation;

- Manque d'appétit et dyspepsie;

- Artériosclérose;

- Maux de tête;

- Plaies, des ulcères, des furoncles et d'autres lésions de la peau (usage externe).

 

Préparation et médication 

-Douleurs aux articulations (attribuables à l'arthrose), aux muscles ou aux tendons (suivre le traitement pendant au moins 2 ou 3 mois)

1°- Comprimés ou capsules de poudre : Prendre de 3 g à 6 g par jour, en mangeant.
2°- Extrait normalisé : Prendre de 600 mg à 1 200 mg par jour, en mangeant.

 

-Stimulation de l'appétit et de la digestion

1°- Comprimés ou capsules de poudre : Prendre 500 mg, 3 fois par jour, avant les repas.
2°- Teinture: On trouve parfois ce type d'extrait liquide dans les magasins de produits naturels. Prendre 1 ml, 3 fois par jour, avant les repas.
3°- Racine séchée en vrac : Si on réussit à trouver de la racine séchée en vrac, ce qui est relativement rare dans le commerce, on peut préparer la potion.

4°- Apéritive et digestive suivante : infuser 1,5 g de racine séchée dans 300 ml d'eau bouillante et laisser macérer durant 8 heures. Filtrer et boire 100 ml avant chaque repas.

 

En usage externe

Contre les douleurs articulaires légères: 
Pommade, crème, gel : En massage doux, 2 fois par jour.


Contre indications

La griffe du diable est contre indiquée :

- En cas d'ulcère gastrique ou d'ulcère du duodénum;
- En cas de calculs biliaires;
- Femmes enceintes et allaitantes;

- Enfants moins de 6 ans;

- Sujets diabétiques, sujets souffrant d'hypertension;

- Sujets souffrants de maladies cardio-vasculaires ou d'insuffisance rénale;

- Sujets prenant des anticoagulants oraux.

 

Effets indésirables

Généralement bien toléré, l’harpagophyton peut néanmoins provoquer des diarrhées.

  

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments
-Pour soulager les personnes souffrant de douleurs articulaires, musculaires, de sciatique et de torticolis, la griffe du diable est associé au cassis.

- En cas de rhumatisme, le lithothame sera un bon complément.

- Pour lutter contre une tendinite ou contre l'arthose, la griffe du diable est associée à la prêle.

- Pour le mal de dos, on le combinera avec du bambou.

- En cas d'entorse, il faut y associer l'ananas et la queue de cerise pour diminuer l'oedème.

Myriam El Fuente (Naturopathe)

 

 

Sources

200 plantes qui vous veulent du bien 
De Carole Minker 

Guide de la phytothérapie 
Du Dr Jörg Grûnwald et Christof Jancke 

Petit Larousse des plantes médicinales 
De Gérard Debuigne et François Couplan 

Du bon usage des plantes qui soignent 
De Jacques Fleurentin 

 

 

 



09/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres