Espace Vital Romarin

Espace Vital Romarin

Cerise

cerise.jpg

 

Nom biologique : Cerasus vulgaris

Famille : Rosaceae

 

 

 

Description morphologique

La cerise est le fruit de cerisier, est une drupe, charnue, de couleur rouge vif à noire et brillante, de 1,2 - 1,5 cm de diamètre, très juteuse, sucrée et de saveur acidulée.

 

Habitat et répartition

Le cerisier est originaire d'Europe et d'Asie du sud-ouest. L'habitat de sa forme sauvage est inconnu et sera difficile à établir car de nombreuses formes férales se sont échappées des vergers.

  

Principes actifs 

La cerise est la plus sucrée des fruits rouges, fournit une quantité intéressante de glucides directement assimilables (glu-cose et fructose). Son principal atout réside dans sa richesse en vitamines anti-oxydantes, ainsi que de nombreux composés phénoliques anti-oxydants : anthocyanines et acides hydroxycinnamiques.

Une portion de 125 g de cerises apporte environ 85 kcalories soit 355 kJoules, ce qui reste très raisonnable.

Elle fournit d’importantes quantités de provitamines A et de vitamine C, deux vitamines dotées de propriétés anti-oxydantes.

Elle apporte également des minéraux : cuivre, fer et potassium,...

La cerise contient aussi des fibres (cellulose, hémicelluloses, pectines) qui favorisent le bon fonctionnement du transit intestinal.

 

Valeurs nutritionnelles pour 100 g

Énergie :66,5  kcal;

Eau : 81,1 g ;

Protéines : 1,2 g; 

Glucides : 14,1 g;

Sucres : 14,1 g

Fibres alimentaires : 1,7 g;

Lipides : 0,27 g;

AG saturés : 0,05 g

AG monoinsaturés : 0,06 g

AG polyinsaturés : 0,07 g 

Minéraux et oligo-éléments 

Sodium : 2 mg;

Magnésium : 9,9 mg;

Phosphore : 21,8 mg;

Potassium : 215 mg;

Calcium : 11 mg;

Manganèse : 0,08 mg;

Fer total : 0,3 mg;

Cuivre : 0,06 mg;

Zinc : 0,07 mg;

Sélénium : 0,05 µg;

Iode : 0,3 µg.

Vitamines

Bêta-carotène : 54 µg;

Activité vitaminique E

(en équivalents alpha-tocophérol) : 0,2 mg;

Vitamine C : 9 mg;

Vitamine B1 ou Thiamine : 0,03 mg;

Vitamine B2 ou Riboflavine : 0,03 mg;

Vitamine B3 ou PP ou Niacine: 0,4 mg; 

Vitamine B5 ou Acide pantothénique: 0,2 mg;

Vitamine B6 ou Pyridoxine: 0,05 mg;

Vitamine B9 ou Folates totaux: 15 µg;

  

Propriétés

La cerise est:

- Dépurative puissante, détoxicante;
- Reminéralisante.;
- Énergétique musculaire, fortifiante, anti-anémique;
- Anti-infectieuse;
- Rafraîchissante;
- Sédative nervin;
- Régulatrice hépatique et gastrique;
- Diurétique;
- Anti-rhumatismale, anti-arthritique;
- Laxative;
- Rajeunissante tissulaire;

- Anti-cancérigène;

- Peu calorique;

- Anti-inflammatoire.

De même elle:

- Régule le taux de cholestérol;

- Favorise la vue;

- Prévient le cancer;

- Prévient la goutte;

- Prévient le diabète;

- Augmente les réactions naturelles de défense;

-  Soulage les douleurs articulaires; 

- Protéger le côlon;

- Régule le taux de cholestérol;

- Favoriser la vue.

  

Indications

- Pléthore, artériosclérose, obésité;
- Déminéralisation, retards de croissance;
- Hépatisme;
- Rhumatisme, goutte;
- Arthritisme;

- Anémie, asthénie générale, convalescence;
- Lithiases urinaire et biliaire;
- Fermentations intestinales;
- Constipation;
- Prévention du vieillissement.

  

Préparation et médication

Usage interne :

- Une ou deux journées de cure de cerises, exclusivement, constitue une excellente dépuration organique, en favorisant l'élimination des déchets et des toxines. On peut également faire une cure de jus de cerises.

 – La cerise étant, sauf en ce qui concerne les sucres, un fruit relativement pauvre en principes nutritifs, on peut en permettre un usage copieux. C'est un « trompe la faim » salutaire pour les pléthoriques et les obèses, même diabétiques.

 

Usage externe :

- Faire des emplâtres de cerises écrasées sur le front les migraines, sur le visage et sur le cou pour soins de la peau.

 

Effets indésirables

Les cerises peuvent être responsables d’un syndrome d’allergie orale. Ce syndrome prend la forme d’une réaction allergique à certaines protéines végétales. Il touche généralement des sujets allergiques aux pollens qui peuvent présenter des démangeaisons et des sensations de brûlure à la bouche, aux lèvres et à la gorge après avoir consommé ou touché l’aliment incriminé. Les symptômes peuvent disparaître en quelques minutes. Il est toutefois recommandé de consulter un allergologue afin de déterminer la cause de la réaction et les éventuelles mesures de précaution à prendre.

Les protéines allergènes en cause étant détruites à la cuisson, les personnes hypersensibles peuvent consommer des cerises cuites.

Pour prévenir le risque d’étouffement, on ne doit pas donner de cerises non dénoyautées à un jeune enfant avant que celui-ci ne soit capable de recracher le noyau.

 

 

 

 

 





08/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres