Espace Vital Romarin

Espace Vital Romarin

Plantain (Grand plantain)

Plantain-Plantago-Lanceolata.jpg
 

Nom biologique : PLantago major

Famille : Plantaginaceae

Autres noms:  Plantain des oiseaux,  Grand plantain, plantain majeur, plantain lancéolé (Plantago lanceolata

 

 

 

Le plantain est l’un des médicaments les plus utiles de la planète.  

 

Le nom latin Plantago signifierait « plante qui agit », par allusion aux propriétés médicinales que les Romains lui attribuaient. D'autres avancent que le nom signifie plutôt « plante des pieds » par référence à la forme des feuilles de certaines espèces.

Il n’existe pas moins de 250 espèces de cette plante. Elles ont quasiment toutes les mêmes propriétés et on leur prête des vertus identiques. Avant de savoir comment l’utiliser, il faut savoir qu’on la retrouve dans des terrains caillouteux, au bord des routes, une petite astuce consiste à trouver du pissenlit qui vous mènera d’office à du plantain. Si vous avez des chantiers de construction non loin de chez vous, la terre a été remuée et la nature essaie de reprendre ses droits. La première plante qu’elle fait sortir et du plantain. 

Description morphologique  

C'est une plante herbacée, vivace, annuelle, à rhizome court et radicelles de 10 à 50 cm de haut, avec une rosette de feuilles linéaires, lancéolées. Les feuilles basales sont disposées en rosette. La hampe est dépourvue de feuilles, portant l'inflorescence au sommet. Feuilles vertes et larges, ovales, elliptiques à limbe continuant sur les côtés du pétiole, à nervures parallèles, angainantes, lisses ou légèrement pubescentes. Les fleurs sont blanches brunâtres et forment des épis cylindriques ovoïdes, sur de longues tiges dépassant des feuilles. Le fruit est une capsule contenant des graines de couleur foncée. Elle est très répandue et se récolte fin de printemps. Elle est relativement tolérante aux herbicides.
Le plantain lancéolé prend des formes variables selon la richesse du milieu, l’ensoleillement et l’hydromorphie du sol.

 

Habitat et répartition 

C’est une plante très répandue dans les prairies. Elle se développe sur les sols rocailleux et les pelouses, elle se plait particulièrement dans les terrains incultes, pauvres, caillouteux (on en trouve très souvent sur le bord des routes) et elles poussent la plupart du temps aux côtés des pissenlits (qui ont eux aussi de nombreux bienfaits sur la santé). Vous la trouverez également sur les sites de construction car la nature essaie de régénérer le sol. 

 

Principes actifs

Le plantain contient:

- Pectine,  l’aucubine, huile essentielle;

- Flavonoïdes (apigénine, lutéoline, quercétine) et d’autres dérivés phénoliques (acide caféique, chlorogénique) et des hétérosides (flavonol, phénols), coumarine;

- Une substance mucilagineuse (2 à 6%) riche en arabinose, galactose et acides uroniques, acide citrique, acide oxalique, de la vitamine C (8 mg/100g);

- Soufre, zinc, silice,  potassium et du calcium;

- Vitamines du groupe B (B1, B2, et PP) et de la vitamine A;

- Glucides (polysaccharides), des tanins, saponines, des pigments et très peu de protéines et de lipides.

 

Propriétés

Dépuratif, diurétique, anti-oxydant, hémostatique, vulnéraire, anti-allergique, anti-inflammatoire respiratoire, régulateur de la flore intestinale (laxatif, astringent), anti-microbien, anti-infectieux, anti-allergiques, hémostatique, cicatrisant, expectorant, anti-infectieux, consolide les fractures, adoucissant (peau).

 

Indications

- Arthrose, rhumatisme, fractures;

- Constipation et diarrhée;

- Rétention d'urine, infection urinaire;

- Infections et inflammations des voies respiratoires, des muqueuses de la bouche et du pharynx, rhume, toux;

- Hémorroïdes, plaies, saignements;

- Ulcères gastro-duodénales;

- Irritations conjonctivales;

- Inflammations cutanées, piqûres d'insectes, boutons d'acné, eczéma.

 

Préparation et médication   

Il est conseillé d’utiliser les feuilles et les fleurs fraîches, que l’on peut récolter 10 mois sur 12. Cependant, il vaut mieux cueillir le plantain lorsqu’il est en fleurs, au printemps et loin de toute source de pollution. Bien laver les feuilles. Pour les sécher, placez-les au soleil ou dans un four chaud. 

 

- Infusion : Inflammation et infection des voies respiratoires (bronchite, sinusite, rhume, etc.) et la constipation

Laisser infuser pendant 10 minutes, 1,5 g de feuilles/fleurs pour 1 litre d’eau frémissante (entre 2 à 4 tasses par jour). De même respirer la vapeur de plantain en cas de rhume. 

 

- Décoction : Gargarisme ou en lotion

Laisser bouillir 10 à 20 g de plantes entières (feuilles, fleurs et même les racines) dans 1 litre d’eau pendant 10 minutes. Buvez-en une tasse à chaque repas.

 

- Macération : 

a°- Mettre 30 à 60 g dans 1 litre d’eau. Faites bouillir 3 minutes et faites macérer une nuit entière. Buvez cette macération pendant la journée. Pour les problèmes digestifs ou urinaires

b°- Faire tremper 1,5 g de parties aériennes séchées dans 150 ml d'eau froide durant une à deux heures en remuant fréquemment. Filtrer et utiliser le liquide comme rince-bouche ou en gargarisme pour les inflammations de la bouche ou du pharynx. Appliquer en cataplasme sur les inflammations cutanées.

 

- Sirop : 2 cuillères à soupe en cas d'une toux sèche ou grasse, infections respiratoires, grippe

Préparation du sirop: Sécher les feuilles préalablement lavées avec un linge propre. Écraser-les avec du miel à quantité égale afin d’en extraire les sucs. Laisser cuire pendant 20 mn à feu très doux. Conserver le sirop au réfrigérateur. 

 

- Friction : frotter et masser la peau avec des feuilles fraîches. Attendre quelques heures avant de rincer à l’eau claire.

 

- Compresses et cataplasmes : Laisser agir de 4 H à 12 H

a°- Mettre des feuilles fraîches sur les blessures,les plaies, les varices, les rhumatismes, les hémorroïdes, les saignements, les piqûres de moustiques et d'ortie.

 

b°- Broyer les racines du plantain et préparer des cataplasmes anti-infectieux et anti-inflammatoires sur les voies respiratoires et les maladies de peau.

 

- Collyre : utilisez la décoction, et vous pouvez éventuellement ajouter du mélilot et/ou du bleuet.

 

- Gélules : 2 gélules 3 fois par jour (buvez beaucoup d’eau).

 

- Usage culinaire:  

 Salade : préférer les jeunes feuilles pour les ajouter à votre salade habituelle. C’est légèrement amer, avec un léger parfum de champignon.
 Légume : cuire les feuilles à la vapeur et utiliser-les en soupe (comme pour les orties).

 

Tisane antitussive

25 de racine de guimauve

10 g de fenouil
10 g de lichen d'Islande
15 g de plantain
30 de thym
10 g de réglisse 

 

Contre-indication 

Il n’y a pas d’effets secondaires liés au plantain qu’on le prenne seul ou avec un médicament.

- Il est déconseillé aux femmes enceintes car il a un effet stimulant sur l’utérus (essai sur les animaux) .

- A haute dose, le plantain peut causer des diarrhées aigues, de même une baisse de tension.

- Personnes qui sont allergiques au plantain. 

 

Cueillette et conservation 

Pour une efficacité maximale de tous les effets positifs que nous venons de citer, nous vous conseillons d’utiliser les feuilles et fleurs fraîches. Au printemps, le plantain est en fleurs et c’est le moment idéal pour en récolter. Il faudra commencer par laver les feuilles avant de les faire sécher dans un four chaud ou naturellement au soleil.

 

 

  

 

 


 

 



03/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres