Espace Vital Romarin

Espace Vital Romarin

Pissenlit

pissenlit commun.jpg

 

Nom biologique : Taraxacum officinale

Famille : Asteraceae (Composeae)

Autres noms: dent de lion, (ou Dent-de-Lion), laitue de Chien, salade de Taupe, florin d'Or, Cochet, fausse Chicorée, couronne de moine, Baraban (notamment en parler lyonnais et parler stéphanois), Cramia ou Cramiat (dans le Jura suisse).

 

Introduction 

Pissenlit (ou Dent-de-lion) est un nom vernaculaire ambigu en français. On appelle « pissenlit » diverses plantes à tige généralement creuse et dont l'inflorescence est un capitule plat et jaune. Ce capitule est généralement à fleurons ligulés. C'est la couleur jaune du capitule et sa forme plate qui déterminent généralement l'emploi du nom « pissenlit » pour désigner telle ou telle espèce.

Les pissenlits « véritables » sont des espèces du genre Taraxacum. Des espèces d'autres genres de la famille des Asteraceae peuvent prendre néanmoins ce nom vernaculaire.

Le pissenlit fait partie de la famille des composées (plantes qui regroupent plusieurs fleurs dans un seul réceptacle).

Le pissenlit (Taraxacum officinale) est une adventice qui peut être cultivée, elle est une plante potagère, médicinale et mellifère, très connue et cultivée depuis plus d'un siècle et demi. 

 

Description morphologique

C'est une plante vivace,  ses racines de type pivotant, très fortes, s’enfoncent verticalement dans le sol, jusqu’à des profondeurs pouvant atteindre 2 mètres.

Ses feuilles, situées à la base de la tige, sont lancéolées, dentelées, de couleur vert foncé et mesurent jusqu'a 20 cm de longueur forment une rosette aux bordures.  La cueuillette se fait avant l'apparition des fleurs. 

Sa tige duveteuse, cassée, laisse échapper un liquide blanc… le latex. Elle ne porte pas une fleur mais des centaines, rassemblées dans le réceptacle. Ses fleurs sont des ligulées (fleurs à plusieurs pétales soudés en une languette qui fait penser à un grand pétale unique).
La floraison a lieu de fin mars à septembre, les fleurs sont hermaphrodites (mâle et femelle), de couleur jaune et en capitule au sommet de longs pédoncules. Elles fleurissent pendant de long mois.

 

Remarque : attention tout de même, le pissenlit dent de lion a plein de cousins, environ 150 , que seuls les experts peuvent différencier les uns des autres.

Habitat et répartition

Le pissenlit se rencontre à l'état sauvage dans les prairies, les champs, les chemins et dans les pelouses. 

La culture du pissenlit se fait plutôt dans un sol frais et humifère mais aussi dans toute bonne terre de jardin. Il préfère un climat tempéré et une exposition ensoleillée.


Principes actifs

Les feuilles :

Contiennent  des phytoxanthines, de la choline, des flavonoïdes (Taraxine), des mucilages, des acides gras et un phytostérol : le Triterpène.

Très riches en vitamine A, β-carotène, : 700 fois plus que la poire, 70 fois plus que les oranges et deux fois plus que les épinards. Elles contiennent aussi des vitamines B1, B2, C et E, et la plupart des sels minéraux: Ca, Mg, P, K, Na, CI, S, Fe, Mn, Si, en proportions importantes, ainsi que d'autres substances.

 

Les racines de pissenlit:

Contiennent de l'inuline, des tanins et un latex renfermant un principe amer (lactupicrine).

 

Valeurs nutritives pour 100 g

Calories : 52 kcal;
Protéines : 2,85 g;
Glucides : 6,9 g;
Lipides : 2,7 g;
Fibres : 3,5 g;
Sodium : 44,3 mg;
Potassium : 397 mg;
Béta-Carotène : 5 850 µg;
Calcium : 62,2 mg;
Fer: 3,1 mg;
Vitamine C : 37,5 mg;
Vitamine B1 : 0,19 mg;
Vitamine B2 : 0,2 mg;
Vitamine B6 : 0,25 mg; 
Vitamine B9 : 191 µg.


Propriétés 

Anti-oxydant, diurétique, dépuratif (élimination des toxines), anti-inflammatoire, hépatique(stimule la sécrétion de la billie ), tonique, laxatif, stomachiques, cholagogues, eupeptique, stimule et apaise le foie, prévient les problèmes rénaux, dissolvant des calculs hépatiques, coricide sur les verrues, éclaircit la peau.

 

Indications

- Cancers;

- Manque d’appétit;

- Troubles digestifs, constipation;

- Troubles hépatiques et biliaires, engorgement du foie ;

- Troubles urinaires;

- Calculs rénaux;

-cholestérol élevé,  hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, hyperkaliémie (qui correspond à un excès de potassium dans le plasma sanguin);

- Rétention d'eau, goutte;

- Douleurs rhumatismales;

- Hémorroïdes;

- Maladies de la peau: Dermatose, cors, poireaux, verrues.

  

Préparation et médication

Les préparations à base de pissenlit peuvent renfermer des feuilles, des racines ou un mélange des deux. Les feuilles agissent plus sur les reins, tandis que la racine agit plus sur le foie. Tant les feuilles que les racines stimulent l'appétit et soulagent les troubles digestifs mineurs. De nombreuses préparations combinent le pissenlit à d’autres plantes bénéfiques pour le foie et la vésicule biliaire comme le radis noir, le boldo et le chardon-Marie. 

 

Autrefois la décoction de tiges, feuilles, boutons servait à guérir les maladies de la vue (plaies de la cornée)

1°-Décoction: faire bouillir de 3 g à 5 g dans 1 tasse d'eau pendant 5 à 10 minutes et prendre 3 fois par jour.

2°-En cas de constipation, troubles hépatiques, rétention de l'eau, fatigue:

Infusion: laisser infuser  10 à 15 mn , 1 cuillère à dessert de feuilles et de racine, par tasse d'eau bouillante, boire 2 à 3 tasses/ jours. 

3°-En cas de taches de rousseur:
Infusion: laisser infuser  10 à 15 mn , 1 cuillère à dessert de fleurs par tasse d'eau bouillante et appliquer avec du coton sur tout le visage.

4°- Perte d’appétit, dyspepsie, amélioration des fonctions urinaire, hépatique et biliaire:

Miel de pissenlit : porter 2 litres de fleurs à ébullition dans 2 litres d'eau. Laisser reposer 12 heures, filtrer, ajouter 2 kg de miel ou sucre roux et le jus de 2 citrons, cuire à feu doux. 

5°- En cas de verrues et les cors: appliquer le suc de pissenlit.

6°- Feuille séchée. Prendre de 4 g à 10 g, 3 fois par jour. 

7°- Équivalent en infusion : de 4 g à 10 g de feuilles séchées infusées dans 150 ml d'eau bouillante durant 5 à 10 minutes, 3 fois par jour. 
8°- Équivalent en teinture (1 : 5) : de 2 ml à 5 ml, 3 fois par jour.
9°- Équivalent en extrait liquide : de 4 ml à 10 ml d'un extrait liquide (1:1), 3 fois par jour.
10°- Équivalent en jus frais : de 5 ml à 10 ml (1 à 2 c. à soupe) du jus extrait des feuilles fraîches, 3 fois par jour.
11°- Racine séchée. Prendre de 3 g à 5 g, 3 fois par jour.
12°- Équivalent en extrait 4 :1 : 750 mg à 1 250 mg, 3 fois par jour, en comprimé ou en capsule.
13°- Équivalent en teinture (1 :5 – 45 % d’alcool) : de 5 ml à 10 ml, 3 fois par jour.

 

Usages culinaires

Les feuilles sont utilisée comme salade en cuisine et également comme aliment apprécié des lapins.

les fleurs et les racines des pissenlits dits « communs » ou « officinaux » sont également consommées (voir salade de barabans). On remarquera que « pissenlit commun » est également une appellation vague qui regroupe plusieurs espèces, qu'il est parfois difficile de différencier.


Effets indésirables et contre indications
Le latex des tiges peut causer des allergies cutanées chez certaines personnes sensibles.



24/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres