Espace Vital Romarin

Espace Vital Romarin

Cardamome

cardamom.jpg  

Nom latin : Elettaria cardamomum

Famille : Zingibéracées

Autres noms: Cardamome verte, cardamome, cardamome aromatique, cardamome de Malabar

 

 

Description morphologique

Le cardamome est une plante qui fournit une épice portant le même nom et qui peut atteindre une hauteur allant de 2 à 5 m. Elle est de la même famille que le gingembre (zingibéracées), mais le rhizome n'est pas consommé. Ses feuilles lancéolées sont d'un beau vert brillant. Durant plus d'un an, l'arbre de cardamome porte des fleurs d'un blanc verdâtre dont le centre est teinté de bleu. Elles apparaissent discrètement à la base des tiges feuillées.

Les fruits de la cardamome (noires, vertes ou blanches), se présentent sous forme de capsules (gousses ovales) à trois bourrelets qu'on utilise entières ou écrasées pour libérer les petites graines brunes ou noires se collent et possèdent une saveur inimitable, chaude, camphrée, poivrée et légèrement citronnée. Les fruits sont cueillis à la main avant leur maturité, puis séchés au soleil.

 

Il existe plusieurs sortes de cardamome.

- La cardamome de Malabar (variété minuscula).

- La cardamome de Ceylan (variété major) provient d'une plante quasi identique mais les fruits sont plus gros et les graines moins nombreuses.

- La cardamome d'Indochine (ou Amomum kravanh) est une plante d'une espèce voisine mais le fruit est plus rond.

 

La cardamome, la reine des épices, l’une des plus chères au monde après le safran, est sans doute la plus odorante. elle est largement répandue dans la cuisine orientale. Une petite quantité suffit à parfumer un plat ou relever une boisson.

    

Habitat et répartition  

Cette plante  tropicale aime l’ombre et l’humidité, pousse à l'état sauvage dans les forêts situées à une altitude de 800 à 1500 mètres. Elle peut servir de plante d'appartement dans nos régions tempérés et peut même être sortie à l'ombre en été dans le jardin. Son habitat privilégié est l'Inde du Sud-Ouest (d'où provient le poivre), les montagnes du Ghat de la côte de Malabar incluant les collines de Cardamome plus les îles du Sri Lanka. D'autres variétés poussent au Guatemala et au El Salvador.

   

Principes actifs

Ces principaux constituants sont:

Huiles essentielles de camphre, pinène, carvone, eucalyptol, terpinène, acétate d'alpha-terpényle (esters monoterpéniques), oxyde terpénique,  des dérivés de l'acide hydroxycinnamique,  des diarylnonadoïdes et des lignanes, d'amidon.

 

Valeur nutritive pour 100 g

 Valeur énergétique433.22 Cal 
 Eau8.28 g
 Protéines10,76 g;
 Lipides6,7 g;
  dont Acides Gras Saturés : 0,68 g
 Glucides40,47 g;
  dont Sucres totaux : 40,47 g
 Fibres alimentaires28 g;
 Sel0,05 g.

 

Minéraux et oligo-éléments
 Calcium :  383 mg;
 Magnésium :  229 mg;
 Phosphore :  178 mg;
 Potassium :  1119 mg;
 Sodium :  18 mg;

 Fer :  13,97 mg;
 Zinc :  7,47 mg;
 Cuivre :  0,38 mg;
 Manganèse :  28 mg;
 Sélénium :  21 µg;

 

Vitamines
 Vitamine C :  21 mg;
 Vitamine B1 :  0,2 mg;
 Vitamine B2 :  0,18 mg;
 Vitamine B3 :  1,1 mg;
 Vitamine B6 :  0,23 mg;

 Acides Gras MonoInsaturés :  0,87 g;
 Acides Gras PolyInsaturés :  0,43 g;
 Acide Oleïque :  0,85 g;
 Acide Linoleïque :  0,31 g;
 Acide α-Linolénique :  0,12 g.

 

Propriétés

- Elle brûle les graisses (vertus amaigrissantes);

- Elle stimule la bile;

- Elle rafraîchit et purifie l'haleine;

- Elle facilite la digestion , apaise les aigreurs gastriques (anti-acide), atténue les flatulences;

- Elle est antalgique : elle aide à soulager les douleurs rénales, apaise les maux de gorge, fait    baisser la fièvre et atténue les nausées et les vomissements;
- Elle est diurétique, vermifuge et laxative, elle facilite le transit intestinal;
- Elle est anti-infectieuse, anti-microbiennes, anti-mycosiques, antiseptique, anti-inflammatoire;

- Elle apaise le systèmes respiratoire, expectorante; 
- Elle est un excellent stimulant intellectuel et physique (tonique);

- Elle est antidote;

- Elle est aphrodisiaque, réchauffante.

 

Indications

-Troubles digestifs: indigestions, flatulences, gaz, ballonnements, coliques, spasmes, diarrhée, maladie de Crohn; 

- Mauvaise haleine; 
- Baisse de la libido, aphrodisiaque;

- Fièvre, infections des dents et des gencives;  

- Affections de l'appareil respiratoire: Asthme, bronchites, congestion des poumons, tuberculose   pulmonaire, maux de gorge;

- Calculs rénaux, incontinence urinaire;

- Anorexie, asthénie et anémie; 

- Inflammation des paupières;

- Dépression, anxiété;

- Venins de serpent et de scorpion.

 

Préparation et médication

Infusion

Laisser infuser durant 10 mn, une cuillère à café de graines de cardamome ou 1,5 g de poudre dans une tasse d'eau chaude. Boire après le repas.

 

Thé à la cardamone

Cette boisson est stimulante, digestive après les repas copieux.

Ingrédients

- 250 ml d’eau

- 1 cuillerée à café de thé 
- 1 bâton de cannelle
- 8 capsules de cardamome verte
- 5  clous de girofle 
Dans une casserole, versez dans l’eau, les graines de cardamone écrasées  de façon à remplir une cuillerée à thé,  un clou de girofle et une pincée de cannelle. Faire frémir pendant cinq minutes à feu doux.

Ajoutez une cuillerée à café de thé.

Laisser infuser 5 minutes.

Filtrez.

Tisane  pour maigrir (allié de minceur)

Recette de la décoction de cardamome

Dans une petite casserole faites bouillir pendant 3 minutes de l’eau, une cuillère à thé de graines réduit en poudre.

Ajoutez un bâton de cannelle,

Laissez infuser 10 minutes.

Buvez 1 tasse au réveil, puis à 10 h et 16 h et 18 h. 

 

Décoction :
Faire une décoction de 3 minutes, en utilisant les graines (1/2 à 1 c. à thé) ou réduire les graines en poudre et faire une infusion de 10 minutes. Elle s'utilise souvent en association à d'autres épices ou plantes (avec le thé vert par exemple).

 

Teinture-mère :
5 à 10 gouttes (1 à 2 g) dans un peu d'eau. Jusqu'à 3 fois par jour.

 

- Mâchez quelques graines: pour purifier et rafraîchir l'haleine. 

 

Usage culinaires: On peut donc utiliser régulièrement la cardamome en cuisine, associée à d'autres épices tout aussi utiles pour la santé comme le gingembre, le curcuma. 

 

Précautions d'emploi de la cardamome

La poudre de cardamome peut se révéler toxique si elle est ingérée en grande quantité (plus de 5 g par jour).

 

Contre-indications 

- La cardamome est déconseillée aux personnes souffrant de troubles cardiaques, et en particulier de myocardite, car elle augmente le taux de créatine phosphokinase (CPK) dans le sang.  

- Elle est déconseillée aux personnes souffrant hépatiques graves.

- Elle est déconseillée aux jeunes enfants ainsi qu'aux femmes enceintes.

  

Effets indésirables 

L'usage excessif de la cardamome peut causer certains désagréments mineurs, comme une sudation excessive, des maux de tête ou de ventre, des nausées, une sensation d'assèchement de la bouche, mais aussi des vertiges, des vomissements, de la tachycardie, de l'hypothermie, des insomnies ou une fatigue profonde, voire, dans certains cas extrêmes, des délires, des hallucinations et des syncopes. 

 

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments

La cardamome est utilisée en interaction avec d'autres plantes ou épices dans de nombreuses préparations destinées à soulager les troubles digestifs passagers ou encore pour redonner du tonus.

  

A retenir

- On donne aussi le nom de cardamome à une autre épice, la « cardamome brune » (Amomum subulatum Roxb.), dont les « grains », bruns et fripés, sont plus gros que ceux de la cardamome verte, possèdent un goût nettement différent, plus rustique et moins fort, et sont parfois préparés pour développer un arôme fumé.

- Les cardamomes verte et brune peuvent être associées de manière complémentaire dans certains plats indiens.

- Pour récupérer les graines, entaillez la capsule à son extrémité, un peu plus bas que le pédoncule, en tirant vers vous. La capsule s’ouvrira en vous permettant de sortir les graines. Pour plus de saveur, écrasez-les au mortier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources 

- 200 plantes qui vous veulent du bien 
De Carole Minker 

- Guide de la phytothérapie 
Du Dr Jörg Grûnwald et Christof Jancke 

- Petit Larousse des plantes médicinales 
De Gérard Debuigne et François Couplan 

- Larousse, Encyclopédie des plantes médicinales.

- C. Audibert, Les épices.

- Valeur nutritive :Fichier Canadien sur les Eléments Nutritifs 2010



07/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres