Espace Vital Romarin

Espace Vital Romarin

Caméline

caméline.jpg
 

Nom biologique : Camelina sativa

Famille : Brassicaceae

 

Autres noms: lin bâtard; sésame d'Allemagne  caméline cultivée, caméline de l'Ouest, caméline faux-lin, caméline ciliée, faux-lin, faux-lin de l'Ouest, lin bâtard, petit lin, sésame bâtard, sésame d'Allemagne, gold-of-pleasure, false flax, big-seed false flax, large-seeded false flax, Dutch flax, western false flax, wild flax (au Royaume-Uni), German sesame, linseed dodder, Leindotter, camelina et camelina pilosa (Putnam et al. 1993; Darbyshire 2003; Francis et Warwick 2009; USDAARS 2011).


 

Description morphologique 

La cameline est une plante herbacée annuelle. La tige fait entre 40 et 80 cm de hauteur, dressée, simple ou rameuse dans le haut,   les feuilles oblongues lancéolées,  entières, dentelées ou sinuées dentées. Les fleurs, de couleur jaunâtre,  très petites sont réparties le long de la tige, en formant une grappe assez allongée. La racine pivotante s'enfonce profondément dans le sol. 

La caméline a été cultivée dans le nord de la France jusqu'au début duxxe siècle comme plante oléagineuse d'où l'on tirait une huile siccative, employée notamment dans la fabrication des savons et des peintures. Les résidus solides obtenus après extraction de l'huile servaient de compléments alimentaires au bétail ou étaient utilisés comme fertilisants ; les tiges étaient utilisées pour la confection de balais.

   

Habitat et répartition 

Cette plante est originaire d'Europe du Nord et d'Asie centrale, et cultivée en Europe depuis plus de 3 000 ans pour la production d'huile végétale et de nourriture pour animaux. C'est une plante peu exigeante.

  

Principes actifs

- Glucosinolates;

- Alcaloides: sinapines;

- Acide érucique ou acide 13-dococénoïque; 

- Protéines. 

 

Propriétés 

La caméline possède également des atouts forts appréciés dans le secteur agronomique. En effet, cette plante a comme propriété de recouvrir densément le sol, ce qui évite la prolifération des «mauvaises herbes».  

Les principales utilisations de la cameline sont :

- L'agrocarburant aéronautique dans le cadre d'une substitution partielle du kérosène.
- La production d'un fourrage pour les animaux.
- L'agroalimentaire: sous la forme d'huile pour la cuisine (délicieux goût et odeur de chou rave).
- Les cosmétiques.

- De même on se servait autrefois de sa paille pour couvrir le toit des maisons ou pour chauffer les fours à pain. Son huile servait en savonnerie à la place de l’huile de lin.

 

Bon à savoir : cultivée en France de manière importante aux époques grecque et romaine, la cameline a vu son utilisation restreinte au Moyen Âge, pour finir par tomber dans l'oubli au siècle dernier.

L'intérêt porté de nouveau à la cameline provient d'études en nutrition réalisées chez l'homme montrant la nécessité de rééquilibrer les apports en acides gras et particulièrement ceux en oméga-3.

 

 



29/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres